Maxime Rodinson

Maxime Rodinson (1915-2004) fut his­to­rien et socio­lo­gue, spé­cia­liste du monde arabe et musul­man. En 1948, il devient res­pon­sa­ble de la sec­tion Islam à la Bibliothèque Nationale à Paris. En 1955, il est nommé direc­teur d’études à l’École pra­ti­que des hautes études. Il est célè­bre pour sa bio­gra­phie de Mahomet, publiée en 1961.

—  Mahomet, Seuil, 1994.
—  Islam et Capitalisme (Seuil, 1972).
—  Israël et le refus arabe, Seuil, 1968.
—  Marxisme et monde musulman, Seuil, 1972.
—  La Fascination de l’Islam, La Découverte, 1980.
—  Peuple juif ou problème juif ?, La Découverte, 1981.
—  Les Arabes, PUF, 1991.
—  De Pythagore à Lénine, Fayard, 1993.
—  L’Islam, politique et croyance, Fayard, 1993.
—  Entre Islam et Occident, Belles Lettres, 1998.
—  Souvenirs d’un marginal, Fayard, 2005.