collection

— Rupture

Annoncé

1er novembre 2023

14x21 cm

ISBN 978-2-940426-

ISSN 1662-3231

Faire de la maladie une arme

SPK

Préface de Florent Gabarron-Garcia
Postface de Quentin Dubois.

« La mala­die est la seule forme de vie pos­si­ble sous le capi­ta­lisme ». C’est ainsi que, fin des années 60, une groupe de patients révo­lu­tion­nai­res s’orga­nise dans une Allemagne de l’Ouest en pleine ébullition poli­ti­que. Il se nomme le SPK et son mani­feste Faire de la mala­die une arme. Dans ce texte, le SPK appelle à une poli­ti­que radi­cale des corps mala­des, seule capa­ble de ren­ver­ser le sys­tème capi­ta­liste. Revisitant la théo­rie marxiste de l’alié­na­tion et du féti­chisme au tra­vers du freudo-marxisme de Reich mais aussi des retours théo­ri­ques et pra­ti­ques de Frantz Fanon, le SPK sou­tient que la mala­die est d’abord un fait poli­ti­que avant d’être un fait bio­lo­gi­que ou orga­ni­que ; elle est la contra­dic­tion interne du capi­ta­lisme.

Le SPK se pré­sen­tait comme une poli­ti­que d’orga­ni­sa­tion et de dis­per­sion tout à fait nou­velle. Bien que cette expé­rience col­lec­tive fût de courte durée, une intense répres­sion s’abat­tit rapi­de­ment sur ses mem­bres. En venant bou­le­ver­ser la réa­lité sociale et la réa­lité du désir dans la folie, l’expé­rience pra­ti­que et théo­ri­que du SPK sus­cita inté­rêt et admi­ra­tion d’auteurs comme Sartre ou encore Deleuze et Guattari : « Quelque chose de tout à fait nou­veau s’est pro­duit qui cons­ti­tue une sortie de l’idéo­lo­gie, et le pas­sage à une véri­ta­ble lutte poli­ti­que. Pour la pre­mière fois, le combat psy­chia­tri­que est passé dans la rue, dans le quar­tier, dans la ville toute entière. Comme le 22 ­mars à Nanterre, le SPK s’est mobi­lisé sur une lutte réelle, et la répres­sion ne s’est pas trom­pée » (Guattari). Par l’auto-orga­ni­sa­tion et la cri­ti­que radi­cale de « l’idéo­lo­gie de la santé » comme condi­tion de pos­si­bi­lité de la pro­duc­tion, du rap­port patient/méde­cin qui main­tient cette condi­tion de pos­si­bi­lité dans l’ensem­ble de la réa­lité sociale, le SPK inven­tait une nou­velle économie libi­di­nale, une nou­velle poli­ti­que des corps mala­des qui nous concerne encore aujourd’hui et qui vient contre-carrer toute reprise pos­si­ble de la mala­die dans le sys­tème de pro­duc­tion de sub­jec­ti­vi­tés vul­né­ra­bles. C’est de ce pas­sage à une véri­ta­ble lutte poli­ti­que mais aussi de ses réso­nan­ces contem­po­rai­nes pos­si­bles que cette réé­di­tion s’atta­chera à rendre compte.